Soudure d'un pack Li-Poly

Ci-dessous la description étape par étape de la méthode que j'ai utilisée pour souder mon pack d'accus Lithium-polymère.
Malgré mes hésitations au début vu l'apparence fragile des terminaux, ça s'est finalement très bien passé en étant méthodique et soigneux. Depuis, ces packs me donnent entière satisfaction et résistent bien à l'usage intensif que j'en fais.

retour menu essais matériel

Ca y est, ils sont arrivés, bien emballés, direct du Japon.
Le contenu du pack: 2 éléments 1200 mAh, et la plaque pour les assembler en série
Premier réflexe, on pése: 48 gr, y compris le petit C.I.

Assez tourné autour. J'ai soigneusement étamé le C.I., ainsi que le fil du positif. J'utilise du cordon souple de bonne qualité, silicone de 1mm, acheté chez RadioSpare.
C'est un peu riche pour des petits packs comme ça mais on est quand-même sensé tirer jusqu'à 6 A.
Les pattes des éléments sont glissées dans les fentes.
Les polarités sont indiquées sur les éléments, et sur le C.I.
Soudure avec le fer 70 W bien chaud.
Faut faire vite et la soudure mouille bien le terminal qui m'inquiétait un peu ( celui qui est tout fin, ressemble à de l'aluminium, mais ne doit pas en être puisque çà se soude bien!).

Premier élément soudé, on respire un peu, content d'avoir franchi cette première étape décisive!

 Le deuxième élément est glissé soigneusement à sa place en mettant les terminaux dans les fentes. Les deux éléments s'empilent l'un sur l'autre dans le même sens et c'est le C.I. qui raccorde les + et -.
Il faut faire bien attention en le mettant en place que les terminaux ne fassent pas court-circuit avec l'élément déjà soudé.
Il n'y a pas beaucoup de marge, mais en étant soigneux, pas de soucis. Le tout est immobilisé avec un tour de scotch.

Les terminaux ont été rabattus soigneusement vers le haut, et le tout est soudé en une petite pression rapide du fer, avec un peu d'apport de soudure. Comme avant pour le +, le fil du - est soudé dans le même temps qu'on soude les terminaux sur le C.I..

Ca y est, il ne reste plus qu'à faire un peu d'enrobage et ce sera fini.

Pour protéger les terminaux qui semblent le point fragile de l'accus, j'ai recouvert avec un U en plastique fin.
les fils sont bien immobilisés avec du scotch
pour qu'au cas où ils sont tirés de façon accidentelle, çà n'arrache pas les terminaux.
Le tout est soigneusement emballés. J'utilise du scotch Kapton (source: rouleaux périmés pour un usage spatial, qui sont encore bien suffisants pour notre application...).

Pesée finale: 52gr, avec les fils et connecteurs.